Hygiène des mains en voyage : les accessoires antibactériens

Bienvenue. Rejoins le programme Voyager Plus !

Mes 10 solutions pour réaliser tes rêves de voyage + des ressources, des réductions et le Manifeste du Voyageur (mon livre gratuit) ! » Télécharge le tout en cliquant ici.

En voyage, il convient de suivre certaines règles pour avoir une bonne hygiène des mains. Ainsi, vous éviterez 90% des maladies que le voyageur attrape à l’étranger. La turista n’est pas une fatalité ! Les règles sont simples : boire de l’eau en bouteille, manger des aliments bien cuits et… se laver les mains.

le-teide-36

Oui, cette étape que vos parents vous ont apprise, enfant, est encore plus importante lorsque vous voyagez à l’étranger. Mais, d’un point de vue pratique, ce n’est pas toujours simple de se laver les mains en voyage.

Dans certains restaurants et autres boui-bouis, il n’y a parfois pas de coin toilette et de savons. Idem lorsque vous voyagez en bus ou en train ou lorsque vous faites un trek en pleine jungle.

Aussi, il convient d’emporter avec soi quelques accessoires indispensables pour avoir une hygiène des mains irréprochable. Le but : tuer les bactéries

Notez que se laver les mains est aussi important après un passage aux toilettes.

Le gel antibactérien

C’est un desaccessoires indispensablesà mettre dans votre sac à dos quotidien en voyage. Faite en sorte de l’avoir toujours à portée de main.

À utiliser systématiquement avant de passer à table ou de manger quelque chose avec les mains (chips, empanadas…). C’est dans ces moments que vous risquez d’attraper des germes et des bactéries.

bacteries voyage

icone-am (1)

Voir sur Amazon

Qui plus est, c’est une des meilleures façons de prévenir la turista, par exemple. Adoptez donc ce reflexe : hop ! un petit coup de gel sur les mains avant de toucher la nourriture.

gel antibacterie

icone-am (1)

Voir sur Amazon

La serviette antibactérienne

C’est une solution alternative. Pour ma part, je préfère le gel, qui prend moins de place et est également plus écologique. Les serviettes sont surtout utiles pour se nettoyer le visage et enlever la poussière et la saleté de vos mains, ce pourquoi le gel s’avère insuffisant. Perso, j’emporte toujours un sachet dans mon sac à dos.

serviette voyage

icone-am (1)

Voir sur Amazon

Les savons

Tous les hôtels et logements ne mettent pas du savon à disposition des clients. Un petit savon est donc aussi une bonne option pour votre trousse de toilette.

savon bacterie

icone-am (1)

Voir sur Amazon

Un savon permet de vous laver tout le corps, contrairement aux serviettes et au gel antibactérien. Optez pour un savon de voyage de petite taille. Avec une boîte plastique où le garder.

614-pv2dol-_sl1001_

icone-am (1)

Voir sur Amazon

Ah ! J’allais oublier : j’emporte aussi toujours un petit rouleau de papier toilette dans mon sac. Cela m’a dépanné à de nombreuses reprises.

Bref, faites de la prévention à fond ! En plus, des bactéries résistent chez un voyageur sur deux. Voir cet article du Figaro.

Et vous, des conseils et trucs à ajouter sur cette question de l’hygiène des mains en voyage ?

Faites tourner sur les réseaux !

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest

Visa Iran : ce qu’il faut savoir

Bienvenue. Rejoins le programme Voyager Plus !

Mes 10 solutions pour réaliser tes rêves de voyage + des ressources, des réductions et le Manifeste du Voyageur (mon livre gratuit) ! » Télécharge le tout en cliquant ici.

  • 2 partages
  • 36
  • 0
  • 2
  • 0

    Il faut un visa pour voyager en Iran. Voici un topo sur les démarches et les conditions pour l’obtenir.

    Les conditions pour obtenir un visa pour l’Iran se sont beaucoup assouplies ces dernières années. En 2016, voici ce qu’il faut savoir pour faire sa demande de visa pour l’Iran.

     demande visa iran

    Obtenir le visa iranien en France

    Pour cela, il faut que vous vous adressiez à l’ambassade d’Iran en France.

    Ce n’est pas le moyen le plus rapide et le plus simple, mais c’est le plus sûr.

    Sachez que vous devrez vous déplacer en personne à Paris car l’ambassade prendra vos empreintes digitales.

    Comptez un mois pour être large.

    Obtenir le visa à l’aéroport

    Ne vous casser par la tête pour la demande de visa iranien, vous gagnerez du temps à le prendre à votre arrivée. Plus simple. C’est ce que je vous conseille et c’est ce que j’ai fait.

    Durée du visa : 30 jours.

    Ce qu’il vous faut pour obtenir votre visa en Iran :

    • un mail montrant que vous avez réservé au moins votre première nuit dans un hôtel. La plupart des hôtels vous font une confirmation gratuite pour cela par mail. Perso, je suis passé par l’hôtel Khayyam.
    • une attestation de votre assurance voyage. Attention : il faut bien que les dates soient indiquées, ainsi que la mention Iran sur l’attestation. Sinon, vous devrez prendre une assurance locale à l’aéroport.
    • votre billet aller-retour.
    • 75 euros.

    La demande de visa est assez folklorique à l’aéroport de Téhéran. Je veux dire par là que ce n’est pas hyper bien organisé…

    Vous devez faire la queue pour payer le visa et ensuite déposer votre passeport et les pièces auprès d’un petit bureau.

    Les démarches sont un peu longues, armez-vous de patience.

    visa iran

    Le reçu une fois votre visa payé

     

    Et si je souhaite voyager aux Etats-Unis ?

    Bizarrement, en 2016, les Etats-Unis ont ajouté l’Iran comme destination interdisant l’accès à l’ESTA. Alors que les sanctions sont en train d’être levées…

    Concrètement, si vous avez visité l’Iranavant de faire votre demande d’ESTA, les choses seront plus compliquées. Vous devrez faire une demande de visa touristique auprès de l’ambassade américaine. C’est plus long et plus coûteux.

    La question qui se pose est « que se passe-t-il si vous avez déjà votre ESTA avant votre voyage en Iran ?»

    Si vous avez votre ESTA, celui-ci risque d’être annulé à votre arrivé au vu du visa Iranien…Ce n’est pas 100% sûr, mais c’est un risque certain. Il faudra dans ce cas, comme moi, faire une demande de visa B2 auprès de l’ambassade des Etats-Unis.

    Cela nécessite un rendez-vous à Paris et un coût : environ 130 euros…

    Voilà, comme vous le voyez, au final, faire sa demande de visa pour l’Iran n’est pas aussi compliqué que cela.

    Faites tourner sur les réseaux !

    • Facebook
    • Twitter
    • Pinterest

    Visiter Helsinki : 7 raisons d’y aller !

    Bienvenue. Rejoins le programme Voyager Plus !

    Mes 10 solutions pour réaliser tes rêves de voyage + des ressources, des réductions et le Manifeste du Voyageur (mon livre gratuit) ! » Télécharge le tout en cliquant ici.

    • 0 partages
    • 0
    • 0
    • 0
    • 0

      Visiter Helsinki, ville encore méconnue du grand nombre, réserve d’agréables surprises. Voici 7 raisons d’y penser pour un week-end, été comme hiver !

      visiter helsinki

      Venez en été pour sa fraîcheur et son dynamisme, portés par un soleil qui ne se couche quasiment pas de juin à août. Venez en hiver pour son exotisme, quand elle est figée par la neige et la glace (préférez le mois de février, plus lumineux que décembre et janvier… et le mois le plus enneigé).

      Il est facile de rallier la capitale par les airs depuis l’Europe centrale avec plusieurs vols directs quotidiens au départ de nombreuses grandes villes. Voyons quels sont les principaux centres d’intérêt d’une des capitales les plus septentrionales au monde.

      1. Parcourir le centre-ville et son architecture Art nouveau

      voyage helsinki

      À Helsinki, le centre-ville se parcourt facilement à pied.

      Déambulez dans les rues de Punavuori, Ullanlinna, Eira, Kamppi, Töölö, Kruununhaka et Katajanokka afin d’observer les nombreux immeubles Art nouveau (datant pour la plupart du début du XXème siècle), tout en couleurs et en détails.

      Dans le quartier Katajanokka, ne ratez pas les énormes brise-glace en dormance (si vous visitez la ville en été). Promenez-vous autour du port (Eteläsatama), où se tient, tous les jours, un marché très animé (Kauppatori) qui propose une multitude de produits finlandais. Le lieu est assez touristique et son ambiance est sympathique.

      Pour une ambiance plus raffinée, entrez dans le marché couvert adjacent (Vanha Kauppahalli). Un peu plus loin, sur le bord de mer, prenez un café chez Ursula, sans oublier une bonne brioche finlandaise! Dans le quartier Eira, la petite rue Huvilakatu vaut le détour, avec ses résidences Art nouveau surmontées de jolies tourelles.

      2. Goûter à la nouvelle cuisine nordique

      manger à helsinki

      Mondialement connue grâce au chef danois René Redzepi et son ultra-populaire restaurant Noma, à Copenhague, la nouvelle cuisine nordique allie finesse et produits du terroir provenant directement de la nature sauvage environnante (champignons et différentes baies qui abondent dans les forêts scandinaves vers la fin de l’été, mousses, lichens, bourgeons et petites fleurs délicates au printemps).

      Les saveurs sont subtiles, les produits on ne peut plus sains et le dressage sophistiqué. En matière de gastronomie, Helsinki n’est pas en reste, avec quatre restaurants étoilés (Olo, Ask, Chef & Sommelier, Demo) et plusieurs autres plus abordables et tout aussi intéressants.

      3. Surplomber la ville en prenant un verre

      week-end à Helsinki

      Au coucher du soleil (très tardif en été), dirigez-vous vers l’hôtel Torni, juste à côté du grand magasin Stockmann (une véritable institution pour les Finlandais) et de la sculpture des trois forgerons, considérée comme le point zéro de la ville.

      Montez dans le petit ascenseur situé à côté du lobby de l’hôtel et allez jusqu’au douzième étage, puis prenez l’escalier en colimaçon jusqu’en haut pour atteindre le minuscule Ateljee Bar, avec ses deux terrasses surplombant la ville à 360 degrés. La vue est splendide ! Rien de tel que siroter un cocktail ou une bière finlandaise en observant la ville baignée de cette lumière du Nord si particulière.

      Si vous avez l’âme hipster, finissez la soirée dans un pub de Kallio (facilement accessible à pied, en tramway ou en métro). Cet ancien quartier ouvrier a gardé son âme populaire. Ne ratez pas le tout petit quartier résidentiel, un peu caché, de Torkkelinmäki, une véritable merveille enclavée au coeur de Kallio.

      4. Visiter la forteresse maritime de Suomenlinna

      suomenlinna

      Une visite à Helsinki ne serait pas complète sans avoir fait la traversée en ferry de 15 minutes depuis Kauppatori vers Suomenlinna. Cette île-forteresse, érigée en 1748 et classée au patrimoine mondial de l’Unesco se parcourt facilement à pied le temps d’un après-midi.

      Elle est toujours habitée et le ferry fait partie du système de transports en commun de la ville (certaines compagnies privées proposent également la traversée pour quelques euros de plus : pratique lorsque le ferry de la ville est pris d’assaut par les touristes, en juillet).

      Un centre d’informations, au milieu de l’île, fournit une documentation complète sur les itinéraires conseillés, ainsi que sur l’histoire de Suomenlinna (en plusieurs langues). Avant de reprendre le bateau, dirigez-vous vers le Samovarbar, qui propose une délicieuse tarte aux pommes (à savourer de préférence sur la petite terrasse dans son écrin de verdure).

      5. Découvrir des lieux de culte singuliers et de l’art à foison

      que visiter à helsinki

      Outre les principales cathédrales luthériennes de la ville, austères et majestueuses, la ville compte de petits lieux de culte uniques.

      Cachée au milieu des immeubles cossus de Töölö, l’église Temppeliaukion kirkko a été creusée directement dans le granit. Il faut absolument entrer à l’intérieur pour comprendre toute la beauté du lieu (à l’extérieur on se demande plutôt de quoi il s’agit…) et apprécier ses caractéristiques acoustiques parfaites.

      Dans un autre registre et construite avec un matériau très présent en Finlande, la chapelle du Silence, toute en bois, vaut également d’être visitée. Vous ne pourrez pas la manquer devant le gigantesque centre commercial de Kamppi, sur la grande place souvent achalandée.

      Pour les amateurs d’art, plusieurs musées intéressants sont à visiter comme le musée du design, à Ullanlinna, le musée d’art contemporain Kiasma (face à l’imposant Parlement), le musée des Beaux-Arts (en face de la gare) et le très complet Musée national (Kansallismuseo) pour en apprendre plus sur la culture et le folklore finlandais.

      Je vous recommande également l’étrange oeuvre d’art en hommage au compositeur Jean Sibelius, située en plein air sur le bord de mer de Töölö.

      6. Apprécier la nature environnante

      vue helsinki

      Les espaces verts et la nature ne sont jamais loin, à Helsinki. Le centre-ville est rempli de parcs, et la nature plus sauvage est également très proche. Vous le constaterez dès l’atterrissage: la ville est entourée de forêts denses, d’îles, de golfes et de baies qui s’invitent à de nombreux endroits au plus proche du coeur de la ville.

      Prenez le bus numéro 24 vers l’île de Seurasaari, elle-même facilement atteinte par un long pont en bois. Sauvage, peuplée d’écureuils et très prisée des locaux le week-end, vous y découvrirez un musée de plein air (gratuit) rassemblant plusieurs bâtiments historiques typiques acheminés depuis différentes régions finlandaises.

      Une des expériences les plus exotiques consiste à marcher sur la mer gelée tout autour de la ville, en hiver. Cette activité peut cependant être dangereuse et chaque année des gens meurent noyés à cause de la glace qui a cédé… Restez là où il y a déjà des gens et près du rivage.

      7. S’émerveiller dans le vieux Porvoo

      ville helsinki

      À 30 minutes d’Helsinki par l’autoroute, la vieille ville de Porvoo est tout simplement magnifique. Il s’agit d’un des rares quartiers historiques en bois qui ont résisté aux guerres et aux incendies en Finlande.

      La ville elle-même a été fondée en 1346 et cependant les plus anciennes maisons préservées datent du XVIIIème siècle. Flânez au gré des petites rues, entrez dans les boutiques d’artisanat et émerveillez-vous face au panorama sur la vieille ville depuis le pont routier par lequel vous êtes arrivés. Pas de connection ferroviaire depuis Helsinki, mais de nombreux bus tous les jours.

      Qui est thepickytraveller?

      thepickytraveller

      À la recherche du meilleur en matière de tourisme, mon but est de vous informer sur les détails qui rendent une expérience de voyage unique (destinations, hébergement, restauration, transports…).

      Spécialisé dans le tourisme de luxe et la Scandinavie, je suis ouvert à toute type de voyage…tant qu’il y a accès à un lit comfortable et à une douche le matin. Afin de garantir mon impartialité, thepickytraveller reste anonyme.

      Je vous invite à visiter mon blog www.thepickytraveller.com et à suivre mes aventures sur Facebook www.facebook.com/thepickytraveller,

      Twitter www.twitter.com/pickytraveller,

      Instagram www.instagram.com/thepickytraveller

      Pinterest www.pinterest.com/pickytraveller

      D’autres articles sur la Finlande ici !

      Faites tourner sur les réseaux !

      • Facebook
      • Twitter
      • Pinterest

      IVCAST 36 : Avec les Coflocs, pros de la vidéo de voyage !

      Bienvenue. Rejoins le programme Voyager Plus !

      Mes 10 solutions pour réaliser tes rêves de voyage + des ressources, des réductions et le Manifeste du Voyageur (mon livre gratuit) ! » Télécharge le tout en cliquant ici.

      • 2 partages
      • 33
      • 0
      • 2
      • 0

        Les Coflocs, se sont Flo et Laurent. Ils gagnent leur vie et voyagent grâce à la vidéo. Leurs films, leurs quotidiens, leurs activités, voilà quelques thèmes abordés dans cet épisode.

        iv36

        Ecouter cet épisode :

        1.Tout de suite sur le blog avec le lecteur ci-dessous, facile:

        2. Ecouter cet épisode et les prochains sur la plateforme iTunes en t’abonnant au podcast sur iTunes.

        Pour une écoute sur les smartphones et les tablettes Apple, utilises une application comme Stitcher ou Podcasts.

        3. Ecouter cet épisode et les prochains sur les smartphones et tablettes Android grâce à une application comme Stitcher ou Podcast Addict. Ajoute le flux du podcast dans ta play list. Ou cherche Instinct Voyageur !

        4. Ou télécharger le podcast en mp3 (clic droit-enregistrer sous ) 

         

        Un podcast c’est quoi ? Comment écouter l’écouter ?

        Tout est expliqué ici !

        A propos de cet épisode :

        Flo et Laurent sont amis, colocs et associés dans la production de vidéo, essentiellement à destination des acteurs du voyage et de l’aventure. Les Coflocs, c’est le nom de leur société.

        Quand ils ne sont pas à l’étranger, on les trouve dans le Marais à Paris. C’est là qu’ils m’ont raconté leur histoire, leur quotidien. On a beaucoup parlé de vidéo, de voyage et de drones également.

        Le tout dans la bonne humeur, of course ! Ce sont des passionnés !

        Vous découvrirez aussi leurs derniers gros projets : Génération Expat et En Combi Simone !

        13640846_1632599057030325_3849402286864004504_o

        Mots clefs du podcast:

        Vidéo voyage – Expatriation

        Ce que vous allez découvrir dans cet épisode :

        – Leur rencontre et la naissance des Colflocs.

        – Leur quotidien.

        – Comment ils se répartissent le travail entre eux.

        – Leurs derniers voyages et projets.

        – Generation Expat : la génése et le making off du film.

        – Quelques portraits d’expatriés qu’ils ont rencontré pour leur film.

        – L’utilisation des drones, avantages et inconvénients.

        – En Combi Simone, leur dernier projet. Et comment ils ont trouvé Simone.

        – Les prochains épisodes et aventures.

        coflocs

        Liens en rapport avec l’épisode :

         La page FB des Coflocs. 

        Le site des Coflocs.

        Le blog de Flo.

        Le blog de Laurent.

        – En Combi Simone :

        Merci d’avoir écouté !

        Vous souhaitez écouter les prochains podcasts du blog ?

        Pour cela, il suffit de souscrire au podcast sur Itunes.

        Si sous avez aimé ce podcast, je vous serais vraiment reconnaissant si vous pouviez laisser un commentaire sur iTunes, comme celui-ci :

        podavis3

        Laissez votre avis sur iTunes

        Les avis sur iTunes sont très importants pour avoir de la visibilité et donc, que ce projet de podcast continue dans la durée. Merci !

        Les autres épisodes du podcast voyage ici.

        Vous avez une question ?

        Posez-moi une question de vive voix pour un prochain IVCAST !

        Faites tourner sur les réseaux !

        • Facebook
        • Twitter
        • Pinterest

        Comment reconnaître les Français à l’étranger ?

        Bienvenue. Rejoins le programme Voyager Plus !

        Mes 10 solutions pour réaliser tes rêves de voyage + des ressources, des réductions et le Manifeste du Voyageur (mon livre gratuit) ! » Télécharge le tout en cliquant ici.

        Voilà 10 façons de reconnaître un Français à l’étranger. Allez, sérieux, vous n’êtes pas d’accord ? 

        10 façons de reconnaître un Français à l’étranger

        A l’étranger, en voyage, il y a des attitudes qu’il est facile de reconnaître chez nos compatriotes. Certaines sont drôles, d’autres le sont moins.

        En voici 10 que j’ai regroupé sous la forme d’illustrations :

        reconnaitre francais à l'etranger

        Je ne sais pas vous, mais après tous ces voyages, je suis devenu assez doué pour reconnaître un touriste français à l’étranger. Et cela, sans même qu’il ouvre la bouche.

        Souvent, c’est un jeu auquel je me livre : deviner si le personnage en face de moi est français ou non. Vous ne l’avez jamais fait de votre côté ?

        Il y a plusieurs façons de reconnaître un Français à l’étranger.

        Un physique, un look

        Oui, même au physique, il m’arrive de les reconnaître.

        Certes, je ne gagne pas à chaque fois tant la France est variée et sa population un creuset de plusieurs peuples.

        Pourtant, le français de souche se différencie en général de l’Allemand et du Scandinave (plus grand et blond) ou de l’Espagnol (plus petit, la peau plus mat, plus latin) par exemple.

        Il y aussi un look et une attitude générale qui avec l’habitude se reconnaît. Du moins, étant de la même culture, cela nous parle, même si l’expliquer ici est difficile.

        C’est un article Courrier International qui m’a donné l’idée de ce post. 

        Qu’en pensez-vous ?

        En voyez-vous d’autres à mentionner ?

        Faites tourner sur les réseaux !

        • Facebook
        • Twitter
        • Pinterest

        Retour en France : ce qu’il faut savoir pour s’assurer

        Bienvenue. Rejoins le programme Voyager Plus !

        Mes 10 solutions pour réaliser tes rêves de voyage + des ressources, des réductions et le Manifeste du Voyageur (mon livre gratuit) ! » Télécharge le tout en cliquant ici.

        • 2 partages
        • 0
        • 0
        • 2
        • 0

          Si vous rentrez d’un long voyage ou d’une expatriation, il y a de fortes chances pour que vous ne soyez plus assuré par la Sécurité sociale à votre retour… ce qui peut être grave, en cas de maladie ou d’accident.

          assurance retour en france

          Voyageurs, expatriés et droits à la Sécurité sociale

          Peu de voyageurs le savent, mais si vous partez de France pendant une longue période, vous ne serez plus affilié à la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM)  à votre retour. En cas de problème de santé, cette situation peut tourner en véritable galère et vous coûter cher.

          La Sécurité sociale est devenue plus sévère et a durci ses règles depuis quelques années. Ainsi, si vous quittez la France et partez pendant plus d’un an, vous êtes radié… car vous ne cotisez plus.

          Si, par exemple, vous partez un an autour du monde, il y a de bonnes chances pour que vous soyez toujours affilié à votre retour. Sauf si vous avez prévenu votre caisse et le service des impôts que vous partiez un an et vous ne résideriez plus en France pendant cette période. Cela dit, est-ce vraiment dans votre intérêt ?

          Je trouve que la question se pose vraiment dans le cas où vous partez plusieurs années autour du monde ou si vous rentrez d’une expatriation.

          Ce qu’il faut savoir pour son retour en France

           Un retour ça se prépare ! Surtout quand il s’agit de santé. Voici les deux cas de figures possibles :

          • Vous retrouvez tout de suite une activité professionnelle (ou vous reprenez des études) : l’adhésion se fera par votre employeur (ou l’université) et vous rouvrirez immédiatement vos droits.
          • Vous n’avez pas d’activité professionnelle : il faudra vous adresser à la CPAM de votre lieu de résidence et faire une demande d’affiliation auprès de la Protection universelle maladie (PUMa, anciennement CMU) pour retrouver un régime de base.

           

          moremore

          Pour en savoir plus :

          Attention : un délai de carence de trois mois est appliqué. Vous n’aurez donc aucune couverture santé pendant cette période.Plus d’infos ici sur le site Ameli.fr . 

          Le coût de l’adhésion dépend de vos revenus imposables. Elle est gratuite jusqu’à environ 10 000€ de revenus.

          Une solution pour trois mois de tranquillité

          Chapka propose une assurance voyage spéciale pour les voyageurs au long cours et les expatriés de retour en France.

          Le contrat CAP Tempo France vous offre, en effet, une couverture contre les maladies soudaines, imprévisibles et les accidents, le temps de vous ré-affilier au régime obligatoire.

          Voici les garanties :

          retour-france-assurance

          Plus d’infos ici !

          Les conditions de souscription :

          • Être âgé de 18 à 50 ans ;
          • Être domicilié en France ;
          • Disposer d’un numéro d’immatriculation auprès de la Sécurité sociale ;
          • Avoir fait les démarches de ré-affiliation au régime obligatoire.

          L’idéal est de souscrire avant votre retour (tout se fait directement en ligne) pour ne pas avoir de délai de carence et être assuré dès votre premier jour de retour en France.

          Si vous souhaitez prendre une assurance voyage pour vos vacances ou un tour du monde; voici un article du blog  à ce sujet. 

          Faites tourner sur les réseaux !

          • Facebook
          • Twitter
          • Pinterest

          Internet en Iran : le VPN indispensable !

          Bienvenue. Rejoins le programme Voyager Plus !

          Mes 10 solutions pour réaliser tes rêves de voyage + des ressources, des réductions et le Manifeste du Voyageur (mon livre gratuit) ! » Télécharge le tout en cliquant ici.

          • 33 partages
          • 31
          • 0
          • 2
          • 0

            Si vous voyagez en Iran, un VPN est indispensable pour accéder à certains sites internet. Voici un petit guide sur Internet et l’Iran.

             

            La censure internet en Iran

            Facebook, Tweeter, Youtube, Snapchat et d’autres réseaux sociaux sont bloqués. Ils sont accusés, à raison, de faciliter les échanges d’information et la liberté d’expression. Curieusement, un site comme Couchsurfing ne l’est pas.

            Quand un site est bloqué, cet écran apparaitra :

            capture-decran-2016-09-15-21-52-53

            Les cybercafés

            Ceux-ci sont peu nombreux. Cela dit, dans les grandes villes, vous en trouverez toujours un. Habituellement, ils utilisent un VPN, donc vous pourrez vous connecter à Facebook par exemple.

            Si vous avez un smartphone ou un ordinateur portable avec vous, utilisez la connexion Wifi.

            Wifi en Iran

            Presque tous les hôtels possèdent le wifi, ainsi que quelques cafés. Le débit est lent, comme vous pouvez l’imaginer.

            iran internet

            La 3G/4G en Iran

            C’est la meilleure solution.

            Vous avez le choix entre plusieurs opérateurs en Iran. Pour ma part, j’avais opté pour IR-MCI. Vous pouvez acheter une puce dans une boutique de téléphones mobiles : il vous faut seulement votre passeport.

            Tarif : pour 3G de data : 5 euros, ce qui est bon marché.

            Cependant, le débit est lent et le réseau souffre régulièrement de coupures. Télécharger une vidéo sur Snapchat est une vraie galère, quand ce n’est pas tout simplement impossible… Optez pour Irancell : d’après ce que j’ai entendu, le réseau est meilleur.

            iran 3G internet

            Utiliser un VPN

            C’est la règle en Iran, surtout si vous souhaitez aller sur les réseaux sociaux. Un VPN permet de naviguer sous une IP domiciliée dans un autre pays. Simple et pratique.

            Mais attention, vous ne pouvez pas utiliser n’importe quel VPN. Certains sont bloqués en Iran, d’autre non. Les choses évoluent régulièrement.

            Quand je suis arrivé, j’avais installé deux VPN que j’utilise parfois : Cyberghost et VyprVPN. Eh bien, ceux-ci ne fonctionnaient pas en Iran. La galère. J’aurais dû me renseigner avant de partir. De plus, il vaut mieux les installer avant votre voyage en Iran, afin d’éviter que ceux-ci soient bloqués.

            La solution ? Hotspot Shield, un VPN gratuit pour smartphones et ordinateurs portables. Une version payante est dispo, sans publicité et plus rapide, mais pour les besoins de base, la version gratuite est largement suffisante.

            iran 3G internet

            Le site : Hotspot Shield.

            Ensuite, vous n’avez plus qu’à cliquer sur « connexion » et le tour est joué.

            Certes, c’est un peu lent, VPN oblige. En tant que nomade digital, clairement, l’Iran n’est pas top. N’y allez pas en pensant pouvoir y bosser efficacement : vous n’allez pas pouvoir être très productif.

            Idem, si vous utilisez beaucoup les réseaux sociaux, cela va vous demander de la patience.

            Le mieux est encore d’y aller en se disant que vous allez voyager sans être trop connecté, comme je l’ai fait. Ça m’a d’ailleurs rappelé mon voyage à Cuba, qui était du même ordre.

            Voilà pour la question de l’internet en Iran, des ajouts à faire pour ceux qui reviennent d’Iran ? 

            Faites tourner sur les réseaux !

            • Facebook
            • Twitter
            • Pinterest

            Week-end : partez sans connaître votre destination !

            Bienvenue. Rejoins le programme Voyager Plus !

            Mes 10 solutions pour réaliser tes rêves de voyage + des ressources, des réductions et le Manifeste du Voyageur (mon livre gratuit) ! » Télécharge le tout en cliquant ici.

            • 0 partages
            • 0
            • 0
            • 0
            • 0

              Oui, pourquoi ne pas réserver un week-end sans connaître votre destination ? Un week-end surprise, le voyage, n’est ce pas de l’imprévu ? 

               le-teide-32

              Oubliez la destination !

              Lorsqu’il s’agit de partir en voyage le temps d’un week-end, le choix de la destination est le critère numéro un. Ensuite, c’est la question du prix.

              Eh bien, pourquoi ne pas zapper la destination et s’en remettre au hasard ?

              Avantage : moins d’énergie et de temps perdu à débattre de la destination.

              capture-decran-2016-10-06-16-16-56

              Moins de disputes entre couple. Ce concept peut même sauver des couples qui sait !

              De plus, le voyage, c’est de l’imprévu non ?

              Quoi de mieux que de ne pas savoir où vous allez passer le week-end ?

              Une destination surprise le temps d’un week-end, c’est le concept que propose Waynabox, une jeune start up espagnol.

              Comment ça marche ?

              3 mn suffisent pour réserver son prochain voyage sur leur site.

              1. Choisissez une date. Vous avez le choix de partir du vendredi au dimanche ou du samedi au lundi.

              week-end europe

              2. Indiquez combien vous êtes.

              3. Eliminez les destinations que vous ne souhaitez pas parmi les 12 proposées.

              week-end surprise

              4. Réservez

              5. Deux jours avant le départ, vous découvrez votre destination surprise.

              Simple et rapide !

              Et le tarif de ce week-end surprise ?

              200 euros par personne minimum incluant le vol et deux nuits.

              Voici une vidéo résumant tout :

               

              Alors, que penser de ce concept ?

              Perso, je trouve l’idée séduisante et fun, forcément.

              Certes, il faut aimer les surprises et être ouvert et flexible.

              Cela ne vous étonnera pas de savoir que la plupart des utilisateurs du site ont entre 18 et 40 ans, dont une grande majorité entre 18 et 25 ans.

              Le concept ne convient pas aux voyageurs solos, il faut en effet être deux au minimum pour utiliser Waynabox.

              Niveau prix, les séjours ont l’air tout à fait compétitif ! 200 euros par personne le vol et 2 nuits d’hôtels, c’est loin d’être choquant ! Surtout quelques jours avant de partir.

              Si vous connaissez déjà bien l’Europe, vous pouvez éliminer des destinations sur les 12 proposées afin de ne pas partir vers une ville que vous connaissez déjà.

              Certes, c’est toujours sympa de retourner dans une ville que l’on a aimé (surtout en amoureux), mais enfin, pour la plupart d’entre nous, nous somme guidés par la découverte.

              Enfin, les vols sont au départ de Paris seulement. Donc, si vous habitez loin en Province, ce n’est pas intéressant niveau prix.

              moremore

              Pour en savoir plus :

              Réservez votre prochain voyage surprise pour un week-end sur le site Waynabox. Regardez comment ça marche ! 

              Je compte bien tester le concept en live un de ces jours.

              15 000 voyageurs ont déjà utilisés Waynabox, alors pourquoi pas vous ?

              Qu’en pensez-vous ? Vous aimez les surprises ?

              part11 (2)

              Faites tourner sur les réseaux !

              • Facebook
              • Twitter
              • Pinterest

              IVCAST 35 : Vivre à Adelaïde, en Australie

              Bienvenue. Rejoins le programme Voyager Plus !

              Mes 10 solutions pour réaliser tes rêves de voyage + des ressources, des réductions et le Manifeste du Voyageur (mon livre gratuit) ! » Télécharge le tout en cliquant ici.

              • 2 partages
              • 2
              • 0
              • 0
              • 0

                Voyager avec un chien, cela semble impossible pour beaucoup de monde. Pour Maria, rien de compliqué, avec son chien Shark, elle parcourt le monde depuis des années. 

                adlaide

                Ecouter cet épisode :

                1.Tout de suite sur le blog avec le lecteur ci-dessous, facile:

                2. Ecouter cet épisode et les prochains sur la plateforme iTunes en t’abonnant au podcast sur iTunes.

                Pour une écoute sur les smartphones et les tablettes Apple, utilises une application comme Stitcher ou Podcasts.

                3. Ecouter cet épisode et les prochains sur les smartphones et tablettes Android grâce à une application comme Stitcher ou Podcast Addict. Ajoute le flux du podcast dans ta play list. Ou cherche Instinct Voyageur !

                4. Ou télécharger le podcast en mp3 (clic droit-enregistrer sous ) 

                 

                Un podcast c’est quoi ? Comment écouter l’écouter ?

                Tout est expliqué ici !

                A propos de cet épisode :

                Dominique vit en Australie depuis plusieurs années. Elle connait bien Adelaïde, c’est cette ville qu’elle a choisi pour s’installer en Australie.

                Vous allez voir, elle est complètement fan de l’Australie :-).

                 vivre-en-australie

                Mots clefs du podcast:

                Vivre en Australie – Vivre à l’étranger – Adelaide

                Ce que vous allez découvrir dans cet épisode :

                – Pourquoi Dominique a choisi Adelaide.

                – Obtenir son visa pour l’Australie.

                – Les avantages de vivre à Adelaide.

                – Le budget pour y vivre.

                – Les mauvais côtés.

                Et bien d’autres choses encore !

                Liens en rapport avec l’épisode :

                 Expatbug, le blog de Dominique sur l’expatriation

                 Adelaide

                Elder’s Park, Adelaide

                Merci d’avoir écouté !

                Vous souhaitez écouter les prochains podcasts du blog ?

                Pour cela, il suffit de souscrire au podcast sur Itunes.

                Si sous avez aimé ce podcast, je vous serais vraiment reconnaissant si vous pouviez laisser un commentaire sur iTunes, comme celui-ci :

                podavis3

                Laissez votre avis sur iTunes

                Les avis sur iTunes sont très importants pour avoir de la visibilité et donc, que ce projet de podcast continue dans la durée. Merci !

                Les autres épisodes du podcast voyage ici.

                Vous avez une question ?

                Posez-moi une question de vive voix pour un prochain IVCAST !

                Faites tourner sur les réseaux !

                • Facebook
                • Twitter
                • Pinterest

                Avec Aigle, envolez-vous pour le bout du monde !

                Bienvenue. Rejoins le programme Voyager Plus !

                Mes 10 solutions pour réaliser tes rêves de voyage + des ressources, des réductions et le Manifeste du Voyageur (mon livre gratuit) ! » Télécharge le tout en cliquant ici.

                • 13 partages
                • 11
                • 0
                • 2
                • 0

                  Un film, un concours et 2 billets d’avions à gagner ! La règle : regarder le film !

                  Aigle, une histoire de bottes

                  Au passage, j’ai appris que cette marque française fut fondée en 1853. Cela fait un bail donc.

                  capture-decran-2016-10-08-13-17-41

                  A la base, Aigle fabriquait des bottes en caoutchouc pour les ruraux de France et de Navarre. Tout simplement.

                  Au fil des ans, la marque a progressivement étendu son offre. Depuis, Aigle est devenu un acteur majeur de l’outdoor lifestyle, que ce soit pour la ville, la nature ou le voyage.

                  De nos jours, les bottes et les parkas représentent l’essentiel des produits de la marque.

                   capture-decran-2016-10-08-13-20-25

                  « French But Wild »

                  Envie de dépaysement ?

                   

                   

                  Jeux-concours sur Instagram !

                  A l’occasion du lancement de ce film, Aigle organise un grand jeu-concours avec à la clef deux billets d’avion pour une destination du bout du monde !

                  2 gagnants seront désignés !

                  Pour participer, les règles sont simples : suivez le compte @Aiglefr, puis commentez le post-relais du film en indiquant votre destination préférée parmi celles présentées dans la vidéo.

                  Autre condition : ajoutez dans votre commentaire le nom d’une amie.

                  Facile n’est-ce pas ?

                  Au fait, quelles sont les destinations que vous avez repérées dans la vidéo ?

                  Je n’ai jamais testé un de leurs produits, et vous ?

                   N’oubliez pas de jouer au concours Instagram !

                  Faites tourner sur les réseaux !

                  • Facebook
                  • Twitter
                  • Pinterest