Assurance fille au pair : laquelle choisir ?

Bienvenue. Rejoins le programme Voyager Plus !

Mes 10 solutions pour réaliser tes rêves de voyage + des ressources, des réductions et le Manifeste du Voyageur (mon livre gratuit) ! » Télécharge le tout en cliquant ici.

  • 3 partages
  • 3
  • 0
  • 0
  • 0

    Vous avez trouvé votre famille d’accueil ? Bien joué, vous voilà prêt pour une expérience qui va peut-être changer le cours de votre vie ! Il vous reste à prendre une assurance qui vous couvrira totalement.

    Assurance voyage au pair

    Assurance voyage au pair

    Un séjour au pair ? Pourquoi faire ?

    La jeune fille au pair est logée et nourrie par une famille d’accueil. En échange, elle s’occupe de la garde des enfants et des tâches ménagères. On parle de fille au pair, mais si vous êtes un garçon, c’est aussi possible ! Plus rare, cela vous demandera sans doute plus de temps pour trouver une place.

    En général, un séjour au pair est compris entre six mois et un an.

    Les avantages de ce statut sont nombreux :

    • C’est le top pour une immersion culturelle : forcément, puisque vous vivez dans une famille ;
    • c’est un très bon moyen pour apprendre une langue ;
    • faire un séjour au pair est l’un des meilleurs moyens pour vivre à l’étranger en dépensant peu : vous êtes, en effet, nourri et logé ;
    • vous gagnerez en autonomie.

    Un séjour au pair peut changer votre vie.

    Les destinations

    Beaucoup de jeunes filles au pair partent pour apprendre l’anglais. Et, sans surprise, les États-Unisarrivent en tête des destinations. Cette activité y est très réglementée. Pas facile de trouver une place ; en revanche, les conditions sont plutôt avantageuses.

    Le Royaume-Uni est aussi une destination très prisée. On trouve aussi l’Australie, la Nouvelle-Zélande ou encore l’Allemagne par exemple.

    Séjour au pair : une assurance indispensable

    Quelque soit la destination, trouver une place n’est pas facile et demande du temps. Je ne vais pas traiter de la question ici, cela demanderait un article entier. De plus, si vous lisez cet article, peut-être avez-vous déjà trouvé une famille. Je vais seulement vous parler d’une étape essentielle avant de partir pour votre séjour au pair :le choix de l’assurance.

    Tout d’abord, il faut savoir que la carte européenne d’assurance ne suffit pas. Il faut souscrire une assurance maladie spéciale au pair. Votre assurance doit couvrir les accidents et contenir une assurance responsabilité civile qui est aussi valide dans le pays d’accueil. : c’est très important, car vous allez gardez des enfants.

    Il existe plusieurs cas de figure :

    • votre organisme ou la famille d’accueil fournit l’assurance : parfait, vous n’avez rien à débourser ;
    • si vous allez aux États-Unis, la couverture est incluse dans le programme ;
    • dans tous les autres cas, c’est à vous de prendre l’assurance.

    Fille au pair illustration

    Quelle assurance ?

    Je vais aller au plus simple ; je vais vous parler de Chapka. Pourquoi ? c’est l’assurance voyage que j’utilise au quotidien. Jamais eu de souci avec eux. Leurs arguments ?

    • Ils se sont alliés avec la compagnie américaine AIG, leader mondial de l’assurance expatrié.
    • Des tarifs et conditions vraiment intéressants.
    • Vous êtes remboursés à l’euro près, sans franchise : pratique et simple.
    • Une couverture dans le monde entier.

    Les garanties :

    • Remboursement des frais médicaux à hauteur de 500 000 €.
    • Responsabilité civile à hauteur de 4 500 000 euros etc. Bref, le plafond des garanties est suffisant.

    À noter quelques plus :

    • Remboursement des frais de scolarité de la fille au pair en cas d’interruption du séjour.
    • Remboursement des frais d’inscription à la famille d’accueil en cas d’annulation de la jeune fille au pair.
    • Prise en charge des frais d’hôtel en cas de transfert dans une autre famille.

    Pour les tarifs, deux tarifications, selon que votre séjour au pair se passe dans un pays européen ou non.

    aupair

    Plus d’infos ici !

    Conditions :

    • Avoir moins de 30 ans.
    • La fille au pair doit avoir son domicile fiscal en dehors du pays d’accueil.

    Faites tourner sur les réseaux !

    • Facebook
    • Twitter
    • Pinterest