1er Symposium de l’économie de Lisbonne

La semaine dernière, on m’a envoyé à Lisbonne pour y participer à un énième meeting voué à l’économie m’a fait aller du côté de Lisbonne. Le fond de ce séminaire n’était pas particulièrement original, si ce n’est que l’un des communicants s’est fendu d’une répartie assez captivante à une critique qui revient souvent en économie : celle que l’économie est une science changeante. La réponse fournie signalait qu’en économie, il importe de bien’isoler l’économie positive et l’économie normative. Même si tous les économistes s’accordaient sur une analyse économique positive sur la marche du monde, il y aurait encore de l’espace pour des disputes concernant les recommandations normatives, établies sur des jugements de valeur qui peuvent diverger. Pas mal des débats entre analystes se trouvent en fait dans ce cadre. En outre, il n’est pas non plus étonnant de percevoir des désaccords importants et permanents en économie positive. Les situations où l‘économie peut être une science expérimentale sont effectivement très rares. Par exemple, il serait terriblement dispendieux de mettre au chômage 50 % de la population dans le seul but de regarder comment l’économie se comporte dans de telles conditions. Comme il est relativement laborieux de procéder à de telles études, les économistes se doivent donc chercher à séparer différents facteurs dans les données du passé. L’emploi de statistiques s’appuyant sur de nombreuses années assiste cette élucidation, mais amène un nouveau danger. Comme les institutions et les comportements changent progressivement, il est possible que des données remontant à de nombreuses années en arrière ne soient plus adaptées pour expliquer les comportements présents. Finalement, les problèmes auxquels les économistes doivent faire face sont complexes et ils peuvent seulement faire de leur mieux. Ce congrès à Lisbonne s’est terminé sur une idée qui me paraît intéressante : la plupart des individus lambdas ne pense pas s’y connaître beaucoup en biologie moléculaire ; mais tout un chacun croit en savoir un rayon en ce qui concerne les problèmes qu’étudient les économistes.

100 raisons pour apprécier Brooklyn

Brooklyn, l’un des cinq arrondissements de New York, au sud-ouest de l’île étendue, au sud-est de la Big Apple, aux États-Unis, coextensive avec la région de Kings. Il est vraiment divisé de Manhattan avec l’East River qui est bordé par les baies Upper et Lower Ny (ouest), l’Atlantic Beach (sud), ainsi que l’arrondissement de Queens (au nord et à l’est). Brooklyn est reliée à Manhattan par environ trois ponts (dont l’un est le pont de Brooklyn), un tunnel routier et de nombreux tubes de transport en commun rapide; à Queens et Long Island par des promenades; ainsi que Staten Isle du 4 260 pieds. (1 298 mètres) Remplissage Verrazano-Narrows. La première colonie dans la communauté par des agriculteurs hollandais en 1636 fut rapidement puis d’autres colonies à Flatlands, Wallabout, le Ferry, Gravesend et, en 1645, Breuckelen-également typé Breucklyn, Breuckland, Brucklyn, Broucklyn, Brookland et Brookline (le présent l’orthographe s’est résolue concernant la fermeture au 18ème siècle). Dans les futures colonies, New Utrecht (1650), Flatbush (1651), Bushwick et Williamsburg (1660). Le combat révolutionnaire américain de Long Island a eu lieu à Brooklyn le 27 août 1776, les restes de l’armée des États-Unis se retirant à Brooklyn Heights surplombant la rivière Eastern Side. En 1816, voyage entreprise New York probablement la section la plus peuplée de Brooklyn a été intégrée comme une petite ville et en 1834 comme une métropole. En 1855, Williamsburg et Bushwick y furent annexés. D’autres zones ont été ingérées avant que la ville de Brooklyn ne commence à être en conflit avec l’état de Kings (développé en 1683). Brooklyn est devenu un arrondissement de New York le 1er janvier 1898. Brooklyn est le deux non commercial et industriel plus gère un vaste volume de trafic océanique. C’est un terminus occidental dans les rues de chemin de fer tropicales étendues. Il existe plusieurs établissements d’enseignement, dont le Pratt Institute (1887) et des membres de la Polytechnic School, de la Town University ou College of New York, de la State University ou College of Brand New York et du Extended Isle College. Plusieurs chapelles coloniales (dont l’église de Plymouth des pèlerins, où Henry Ward Beecher a prêché), l’île Coney Tropical, le jardin botanique de Brooklyn Backyard et l’Arboretum, la Brooklyn Gallery, ainsi que le Brooklyn Children’s Museum se trouvent dans l’arrondissement. Les fils naturels bien connus sont le compositeur George Gershwin, le parolier Ira Gershwin, le cinéaste Woody Allen et les écrivains indépendants Arthur Miller et Norman Mailer. L’un des arrondissements les plus peuplés de New York, Brooklyn occupe 81 mètres carrés (210 km2) à l’est de Manhattan dans la frange occidentale traditionnelle d’Extended Isle. Des sections de l’emplacement avaient été initialement payées avec les Néerlandais des années 1630, et 6 communautés de jardinage principalement – Brooklyn, Flatlands, Flatbush, New Utrecht, Bushwick et Gravesend – ont rapidement prospéré. Consolidée en tant que comté de Kings en 1683, la région est devenue modestement un appendice de Manhattan. Tout au long de la tendance américaine, Brooklyn était l’image de votre Combat of Extended Isle (27 août 1776). Après que les Anglais ont engagé Ny, leurs fameux vaisseaux pénitentiaires ont été ancrés à Wallabout Bay; un mémorial pour les centaines de personnes décédées apparaît dans le terrain de jeu de Fort Greene. Au début du XIXe siècle, Brooklyn était devenue la banlieue de banlieue moderne du monde, et Brooklyn Levels a été transformée en un quartier familial riche. Les entrepreneurs modernes ont renouvelé le soutien des ferries sur l’East River, et l’esplanade en bas de la hauteur récompense les visiteurs du site en leur offrant un regard inégalé sur les rives et les toits de Manhattan.

Séminaire de Porto: se complaire dans la dépression

C’est beaucoup de choses à chuter chaque fois qu’une entreprise adopte une importance qui dit: «Nous entrons dans les petites entreprises depuis longtemps.» – Conclure la plomberie et les cuisines orientées vers les entreprises, ainsi que les stations de conditionnement des produits et les fontaines d’eau potable, ont eu recours à certaines techniques rentables pour concrétiser cette ambition. Prenez en compte: la nouvelle année sera son 100e anniversaire. “Quand ils m’ont embauché, je me suis posé des questions sur cette gamme” in-entreprise pour toujours “, comme tout le monde”, suggère Tim Jahnke, directeur général, qui a rejoint la société en 2007 après 22 ans chez Newell Rubbermaid. «Lorsque les interactions ont été significatives, je me suis rendu compte que ce n’étaient pas les entreprises communes que les entreprises placent sur le mur.» Le groupe de 2 500 travailleurs que Léopold Katz (LK, achetez-le?) Et son fils Louis ont créé en 1920 Vers le nord, à Chicago, se trouve dans des zones peuplées d’imposantes compétitions telles que Kohler, Moen et Delta Sink. Et Elkay, comme leurs marques bien connues pour le bassin, comprennent Peace, Lustertone et Dayton, devrait sans cesse lutter contre la demande changeante des acheteurs ainsi que sur les marchés cycliques de la construction. C’est un marché à fort potentiel de développement et à forte marge durant les bonnes périodes, mais un failli en série est affreux. Pour le moment, les clients potentiels sont plutôt brillants. Elkay a réservé près d’un milliard de dollars dans ses revenus en 2018 et, après avoir vécu les bons symptômes de Despression et diverses récessions, a acquis une bonne réputation pour ses résultats économiques puissants, son agrandissement judicieux et son amélioration appropriée de nouveaux produits. Jahnke: «Nous essayons en réalité de faire ce qui est juste pour nos fabricants, nos employés aujourd’hui, nos acheteurs et nos sociétés.” La devise, explique-t-il, “présente fidèlement qui nous avons été.” Un ensemble remarquable, au succès apparent Le président du conseil de gestion des capacités et ancien directeur général, Ron Katz, âgé de 83 ans, est l’avantage du petit-fils de Léopold. «Nous n’avons pas peur d’une basse saison», affirme Ted Hamilton, un membre de la famille Katz de la cinquième époque et chef du service de plomberie essentiel d’Elkay. «Nous pouvons prendre le temps de jeter les bases des produits.» Cette technique a récemment amené Elkay à ce que des hydrologues et des économistes pourraient appeler une minute décisive. La société fait de la plongée sous-marine dans H2O, ce qui comprend sa recherche, sa filtration, son expédition et son stockage. SunToWater Systems de Richardson, Tx, crée une technologie permettant de capter l’eau douce de l’humidité. Dans un monde où l’eau potable est très courte, c’est un pari brillant qui peut aider Elkay à réussir, si ce n’est vraiment pour de bon, puis au moins pendant des décennies.

Retrouver la Laponie en pilotant sur la neige

Nous avons quelque chose pour les chutes de neige. Quand les gens partent en vacances dans le sud, je vais au nord. Je le localise honnêtement. J’ai été amené dans ce monde et élevé dans le Haut-Ontario, et ma mère peut être une Finlandaise. Puis, lorsque le rédacteur en chef Ed Loh a demandé aux gens de s’envoler au sommet de la Finlande et de violer le cercle arctique pour examiner les nouveaux pneus de Nokian, la formulation de l’approche a commencé. Chutes de neige, roues, voitures, rennes, lampes supérieures et saunas: prenez le temps de votre voyage sur les routes de type Générateur. Alerte spoiler: les points sont personnels en cours de route. Nokian Tyres est une offre énorme en Finlande, par exemple, motoneige. Cette société a conservé son origine dans la société finlandaise Rubberized Works en 1898 et a également développé la roue d’hiver en 1934. À l’heure actuelle, Nokian propose un site Web de tests hivernaux de 1 730 acres situé à proximité d’Ivalo, à 180 km au nord de la ville. Cercle polaire. Même si Nokian peut être un titre à la maison dans les pays européens qui recherchent des pneus d’hiver, il est nécessaire de l’améliorer avec de nouvelles gammes de produits de la plupart des pneus de l’année ainsi que des pneus climatiques. En conséquence, son désir d’augmenter son profil d’utilisateur aux États-Unis. De nouveaux pneus ont été produits pour Canada Et Amérique, et Nokian construit actuellement une roue de 360 ​​000 $ à Dayton, dans le Tennessee, ainsi que son ambitieux objectif de doubler les ventes de produits de motoneiges en 5 ans. Nous nous rendrons donc en Laponie (une région du nord de la Finlande) pour goûter aux plaisirs de ce petit concurrent: un revenu de 1,7 milliard de dollars en 2016, contre 32,5 milliards de dollars provenant de l’immense Bridgestone, avec d’énormes idées. Notre trio Engine Trend comprenait Cory Lutz, un autre Canadien qui risquait de devenir très mou après avoir vécu de nombreuses années dans le sud de la Californie, et le tireur Robin Trajano, né aux Philippines et maintenant à Los Angeles. et pourrait fournir une réduction comique à sang mince sur ces climats arctiques glaciaux.

Le vin du futur

Lorsque des particuliers se lancent dans le commerce à terme, ils échangent des accords en vue d’acheter différents niveaux de marchandises: bétail, argent ou technologie solaire. Merci à une nouvelle organisation, E-Cep, qui dépend de la ville de New York, il y a un autre objet à ajouter à la liste des produits de base: vino. Commencé par Serge Marquié et Sally Wilkinson, E-Cep (cep) est un outil d’ingénierie pour entrer en en primeur, une méthode occidentale centenaire qui permet de- les passionnés attachés achètent du vin juste avant sa mise en bouteille. Le marché des produits de base d’E-Cep révèle que les acheteurs qui étaient auparavant proches de l’approche sont au fait de leurs connaissances et contribuent à créer un mécanisme de coûts beaucoup plus pratique pour les viticulteurs. Sur le marché à terme d’E-Cep, les établissements vinicoles participants exposent leurs solutions (bouteilles individuelles, bouteilles énormes, modèles d’embouteillage uniques) en utilisant un magasin de vente au détail en ligne. Les acheteurs placent les ordres sous forme d’obligations; le règlement est accumulé à l’avance, mais les impôts sur le revenu et les frais de transport sont différés jusqu’à l’introduction du vino – normalement un an ou deux (ou peut-être plus) plus tard. Pourquoi des liens? Tout simplement parce qu’il est illégal pour les établissements vinicoles citoyens américains de commercialiser leurs vins bien avant leur mise en bouteille. Avant E-Cep, l’idéal qu’ils pouvaient faire était de maintenir une liste de contacts. Certains proches de cet amour, dont Marquié, n’a pas pu investir dans une bouteille de son cabernet de Californie bien-aimé de l’année de sa naissance, car d’autres œnophiles, qui ont déjà eu la chance de le faire, l’ont actuellement pris. Avec deux décennies d’expérience dans les dépenses financières, il a créé E-Cep en tant que stratégie productive pour contourner le programme de listes de contrôle et permettre aux passionnés de vin d’accéder aux bouteilles de prestigieux vignerons de la vallée de Napa tels que Dana Estates, Blankiet Real Estate, Ovid Napa Ranch Valley et Vine Mountain. Les établissements vinicoles peuvent utiliser le marché à terme pour déterminer le besoin – et pour cette raison, la valeur – de leurs boissons au vin, ainsi que pour déterminer l’intérêt de l’industrie pour les nouveaux cépages. “Le système est très adaptable pour les viticulteurs”, affirme-t-il. “Cela leur donne tout le pouvoir sur les vins qu’ils proposent, combien ils vendent et quand ils les offrent.” Lorsque le marché d’E-Cep est convivial, la route à suivre pour son démarrage était tout sauf parfaite. Marquié a chargé un groupe de cabinets d’avocats de parcourir une pléthore de directives juridiques fiscales et relatives à l’alcool entre États, ainsi que de représentants légaux en valeurs mobilières afin de déterminer de quelle manière les cartes de paiement pourraient être utilisées officiellement pour établir des liens. Le processus a duré plus de trois ans. Comme le décrit Wilkinson, l’important était d’accepter E-Cep pour répondre aux critères du fournisseur de services qualifié et sans licence suivant; Cela a fondé l’organisation comme un intermédiaire qui prendra la charge pour chaque caution libérée. Les accords de connexion E-Cep impliquent la cave ainsi que l’acheteur, ainsi que les vins sont livrés à partir de la source d’origine, offrant une certitude de provenance.

Déchiffrer le code du parachute

Tous les planeurs et parachutistes peuvent augmenter la largeur relative des corps, augmentant ainsi la surface en contact avec la résistance au vent. Plusieurs grenouilles volantes aplatissent leur santé et étendent leurs membres vers l’extérieur. Les serpents qui volent non seulement aplatissent leur corps, mais en plus, dessinent les écailles autour du côté réduit de tout le corps pour produire une forme d’auge. Certains lézards de voyage, comme les Draco volans, ont avancé la capacité de glisser en utilisant des nervures professionnelles qui se répartissaient de la même manière qu’un amant. Les mammifères planeurs, par exemple voyageant par des écureuils aériens, ont un pli d’épiderme de chaque côté avec leurs corps qui augmentent à partir de la partie inférieure de la jambe avant ou de la main d’entrée à nouveau sur la zone de votre corps vers le bas du corps arrière ou même la cheville. Pour planer, l’écureuil grimpe près du sommet d’un arbuste et se libère seul vers un autre arbuste, écartant la rétraction des pores et de la peau en positionnant ses cuisses et ses jambes avant et arrière. La perspective de plané est assez nette, saut en parachute mais précise à quel point l’écureuil atterrit efficacement sur la zone du tronc en toute sécurité depuis la mise au point sur l’arbre et peut remonter directement à un niveau sûr sur le sol. Le parachutisme n’a pas le pouvoir directionnel suggéré sur la glisse. Pour parachuter, votre animal sort seul du flux d’air et gère sa chute en dispersant les orteils, les membres et les membranes. Les parachutistes tombent normalement au sol ou dans un rayon réduit d’un arbre. La plupart des animaux de glisse et de parachutisme sont relativement petits. Leur surface est grande par rapport à leur poids, donc la résistance à l’air les fait baisser efficacement. Si un animal est assez petit, il n’a besoin d’aucune adaptation spécifique pour le parachutisme. Par exemple, un ravageur peut tomber du haut d’un arbuste élevé jusqu’au sol sans subir de dommages. L’insecte ravageur est son parachute unique. Le vol à voile et le parachutisme ne sont certainement pas généralement des techniques évolutives dans le sens du vol à voile. Il peut s’agir d’adaptations indépendantes acquises par des animaux vivant principalement dans des zones boisées. Même ainsi, les oiseaux sauvages auraient pu faire progresser la capacité de voyager pour prolonger le travail sur le terrain avec des sauts courts et glissants qui ont commencé à être plus longs et plus longtemps après un certain temps, devenant finalement un véritable voyage. Les Roadrunners contrôlent régulièrement ces actions. Bien qu’ils soient capables de voyager en avion sur de courtes distances, ils aiment opérer et parfois planer. Il existe des preuves que des parachutes rigides en forme de parapluie étaient utilisés pour le plaisir chez les fournisseurs chinois dès le XIIe siècle, permettant aux hommes et aux femmes de sauter depuis des endroits plus élevés et de dériver vers le sol. L’agencement initial documenté d’un parachute a été attiré par Léonard de Vinci en 1495. Il consistait en une verrière en forme de pyramide, maintenue ouverte par une structure carrée en bois. Il était absolument recommandé d’être un gadget de sortie pour permettre aux gens de sauter d’un développement éliminant, mais il n’y a aucune preuve qu’il a été réellement testé. La croissance des parachutes a véritablement commencé au XVIIIe siècle. En 1783, Louis-Sébastien Lenormand, physicien français, sauta de votre arbuste en positionnant deux parasols. 2 ans plus tard, J. P. Blanchard, encore un autre Français, a utilisé de la soie pour fabriquer le parachute initial qui n’était pas maintenu ouvert par une structure rigide. Il existe certainement des preuves qu’il a utilisé ces appareils pour sauter d’un ballon chauffant.

Une certaine élimination

Une idée fausse communément décrite dans les publications et la presse bien connues est le fait que tous les dinosaures sont morts en même temps – et apparemment vraiment tout d’un coup – à la fin de la période du Crétacé, 66 millions d’années en arrière. Ce n’est tout simplement pas complètement correct, plutôt que parce que les oiseaux sont certainement une division résidante de la lignée des dinosaures. Les meilleures informations, qui proviennent presque exclusivement des États-Unis, démontrent que les dinosaures ont déjà été en baisse pendant la dernière partie du Crétacé. Les causes de cette diminution, ainsi que les perspectives d’autres organisations à l’époque, sont complexes et difficiles à attribuer à votre offre individuelle. Afin de comprendre l’extinction, il est en fait nécessaire de comprendre l’histoire fossile de base des dinosaures. Tout au long des 160 milliards d’années du Mésozoïque (252,2 millions à 66 millions d’années) à partir desquels les dinosaures sont identifiés, il y a eu des modifications continuelles dans les communautés de dinosaures. Différents types ont avancé rapidement et ont été rapidement remplacés par d’autres individus à travers le Mésozoïque; il est en fait rare qu’une certaine forme de dinosaure ait survécu d’une seule croissance géologique à la prochaine. Les données fossiles révèlent une faune modérément riche de platosaures avec d’autres prosauropodes, des ornithopodes primitifs et des théropodes pendant l’époque du Trias retardé (il y a 237 000 à 201,3 millions d’années). La majorité de ces types de dinosaures peuvent également être représentés dans les strates de l’époque du Jurassique précoce (201,3 mille à 174,1 mille dans le passé), mais à la suite d’un Jurassique moyen mal identifié, la faune du Jurassique supérieur (163,5 millions à 145 zillions) dans le passé) était complètement différent. À cette époque, les sauropodes, les ornithopodes plus avancés, les stégosaures et un certain nombre de théropodes prédominaient. Le Premier Crétacé (145 millions à 100,5 millions d’années) a ensuite couvert plusieurs sauropodes (bien que ces personnes étaient toutes de nouvelles formes), quelques restes de stégosaures, de nouvelles formes de théropodes et d’ornithopodes, et certains des premiers ankylosaures bien connus. Vers la fin du Crétacé (100,5 mille à 66 000 dans le passé), les sauropodes, qui avaient disparu à travers les continents supérieurs à travers la plupart du début et du milieu du Crétacé, avaient envahi les continents supérieurs du sud et les ornithopodes avancés (becs de canard) devait être le navigateur dominant. De nombreux nouveaux théropodes différents de toutes tailles étaient répandus; les stégosaures n’existaient plus; ainsi que les ankylosaures étaient représentés par une accumulation de nouveaux types qui ont été notables au Canada et en Amérique et en Asie. De nouveaux groupes de dinosaures, les pachycéphalosaures et les cératopsiens, étaient apparus dans les pays asiatiques avec la colonisation réussie des États-Unis. Le tableau d’ensemble est donc assez clair: tout au long du Mésozoïque, il y a eu une disparition et un renouveau continus de l’existence des dinosaures. Il est important de se rappeler que l’extinction est un phénomène normal et universel. Les extinctions massives viennent généralement à l’esprit si l’expression extinction est décrite, mais les extinctions historiques typiques qui ont lieu tout au long du temps géologique prennent probablement en compte la plupart des déficits de la biodiversité. Tout comme les nouvelles variétés se séparent continuellement des variétés actuelles, les variétés actuelles sont constamment effacées. Le prix de spéciation d’une équipe doit, à l’équilibre, dépasser le taux d’extinction au fil du temps, sinon ce groupe de personnes sera anéanti. Le passé historique de la vie quotidienne des chiens et des plantes regorge de successions car les types antérieurs sont remplacés par des formes nouvelles et souvent plus avancées. Plus souvent qu’autrement, la nature stratifiée (stratigraphique) des archives fossiles ne donne pas suffisamment d’informations pour démontrer si les variétés obsolètes ont été effectivement déplacées par les nouveaux successeurs (à partir de vos résultats de compétition, de prédation ou d’autres processus écologiques) ou peut-être les plus récents les formes se sont simplement élargies dans les niches environnementales de la population décroissante. Étant donné que le document fossile est épisodique plutôt que stable, il est très utile de poser de nombreux types de préoccupations, mais il est difficile de dire précisément combien de temps la plupart des espèces ou genres de dinosaures ont réellement existé. De plus, étant donné que la compréhension des nombreuses organisations de dinosaures est quelque peu incomplète, la longueur d’un dinosaure particulier ne peut être évaluée que de manière approximative – typiquement par les limites stratigraphiques et les présumés «premiers» et «derniers» événements. La seconde coïncide fréquemment avec les limites de l’ère géologique; en fait, l’absence de types de vie particuliers a décrit dans le passé la plupart des frontières géologiques depuis que l’histoire géologique a été compilée et évaluée à la fin du XVIIIe siècle. Les «moments» d’extinction apparemment élevés parmi les dinosaures se sont produits à deux endroits à l’intérieur du Trias (il y a environ 221 millions et 210 millions d’années), peut-être après le Jurassique (145 zillions dans le passé) et, bien sûr, après le Crétacé ( Il y a 66 millions d’années). Incontestablement, il y a eu des pics d’extinction moindres dans d’autres cas au milieu, mais vous pouvez trouver des documents terrestres inadéquats pour beaucoup de la communauté dans le centre du Trias, le Centre du Jurassique et le milieu du Crétacé.

2ème forum sur la progression et l’industrie de la paix

La métropole du Royaume-Uni a organisé une conférence pour réfléchir sur l’isolationnisme et la nécessité d’ouvrir les frontières entre les pays pour maintenir la paix dans le monde civilisé. Dans toute la guerre mondiale n ° I, nous avons combattu correctement, réfléchi profondément et généré beaucoup. Hormis cela, notre rapport n’a pas été aussi excellent. Une fois la sérénité obtenue, nous avons refusé d’accepter la responsabilité de votre monde entier, nous avons été aidés à générer. Nous avons à nouveau transformé notre pays sur les pays européens et expliqué que nous étions des isolationnistes. Tout au long de la guerre, les coûts, la fiscalité et les salaires ont doublé. À la fin de la guerre, les acheteurs souhaitaient des prix abordables, les organisations devaient réduire leurs revenus et tout le monde voulait des impôts plus bas. En conséquence, séminaire Londres tout le monde a parlé de revenir à la normalité. La poussée des milliers des États-Unis vers la normalité ainsi que vers la solitude a amené nos clients à refuser d’accepter simplement la responsabilité de la planète qui leur a été prise par la Première Guerre mondiale. L’Amérique dans les années 1920 croyait que nous, une nation prêteuse, pourrait générer de la prospérité en exportant beaucoup plus d’articles que nous n’en expédions. En travaillant sous cette impression, nous avons augmenté nos tarifs en 1922 et encore une fois en 1930. L’impact néfaste de tarifs aussi élevés sur nos exportations n’a pas pu nous revenir jusqu’à ce que finalement nous cessé de prêter de l’argent à des pays inconnus. Nous avons découvert par de dures rencontres un pays prêteur qui cultive une police d’assurance à tarifs plus élevés ainsi qu’une psychologie isolationniste qui ne manquerait pas de créer l’échec sur lui-même et sur le reste de la planète. En effet, peu de temps après la bataille mondiale n ° 1, la responsabilité nous a été confiée, au lieu de l’accepter, nous avons présenté au monde des tarifs élevés et l’isolement. Nous croyions qu’en utilisant des tarifs et une solitude substantiels, nous pouvions nous protéger et empêcher le devoir que notre prêteur, notre scénario géographique, nos ressources organiques substantielles et notre population qualifiée ont si clairement noté pour des gens comme nous à cette époque de l’histoire du monde entier. Ceux qui ont prêché l’isolement et la normalité ont été qualifiés selon leur vision politique. Ils ont fait appel de manière appropriée aux préjugés aveugles de personnes qui étaient désillusionnées si l’enthousiasme du conflit cessait, lorsque les taxes allaient mieux et les prix baissaient et le chômage augmentait. Les gens avaient faim d’isolement, de tarifs plus élevés et de normalité, ce qui va aggraver nos difficultés. En reculant, nous pouvons nous permettre d’être charitables envers les isolationnistes et les hommes à tarif élevé dans les années vingt, mais nous ne pouvons pas nous sentir si gentiment en direction de ces messieurs qui se trompent concernant la promotion d’autres personnes dans un avenir prévisible pour répéter leurs erreurs à plusieurs reprises. Lorsque nous avons réfléchi aux leçons de Planet Warfare No. 1, notre souhait de demeurer en paix s’est accru. Mais aussi, notre étude de vos pays agresseurs à travers le monde nous a permis de réaliser que la plus grande probabilité de se montrer serein est toujours de faire comprendre à ces nations impitoyables, qui divisent les traités, que les Américains sont prêts à visiter la guerre si leurs droits sont transgressés à toute étape importante. Il est parmi les droits légaux des individus américains de défendre la démocratie en améliorant les pays résistant à l’agression pour la restriction avec les avions, les navires, les munitions et les repas. Effectivement pourvus d’un Coût des Obligations, les USA peuvent armer sa responsabilité à travers le monde dans la tranquillité qui est à l’avenir. Sans ce type de facture mensuelle, je crains que la tranquillité n’indique une agitation mondiale. Avec de telles dépenses, nous pourrions améliorer une Pax Democratica qui peut nous bénir ainsi que le monde entier pour le siècle à venir. Nous ne pourrions pas, dès que la menace existante est vaincue, faire à nouveau confiance aux forces aveugles de la probabilité, aux océans qui se sont rétrécis, aux vœux pieux et aux illusions selon une fausse lecture du passé historique pour fuir notre responsabilité .

Quand la Chine va répliquer

Les entreprises ont attendu lundi pour savoir comment l’Asie réagirait à l’escalade du directeur, Donald Trump, face à la situation critique entourant la technologie et l’industrie qui menacerait la relance de l’économie chinoise. Les régulateurs ont menacé de “contrecarrer” les hausses tarifaires imposées par Trump vendredi sur des importations orientales d’un montant de 200 milliards de dollars. Mais trois jours plus tard, Pékin avait le pouvoir, mais d’annoncer ce qu’elle pouvait réellement faire. Pékin n’a pas assez d’importations pour faire l’objet de taxes, en raison de la stabilité asymétrique entre les États-Unis et la Chine. Les régulateurs ont commencé à se concentrer sur les entreprises américaines en Asie en ralentissant le dédouanement des expéditions et la délivrance de licences économiques. Les autorités semblaient avoir bien compris l’influence possible sur le système économique chinois avant de choisir leurs techniques, a expliqué Jake Parker, vice-président de votre conseil d’entreprise You.S.-China, un groupe industriel. Il a ajouté que les autorités craignaient que les entreprises ne délèguent leurs fonctions à des fournisseurs chinois en réponse à des “mesures de rétorsion agressives”. “Je pense que cela va assez loin au sein du gouvernement chinois bien avant que les représailles ne soient payées”, a déclaré Parker. Les discours les plus récents se sont terminés vendredi sans terme, peu après que Washington ait accusé Beijing d’essayer de revenir sur ses obligations antérieures. Vice Top Liu He, principal émissaire chinois, a partagé avec la télévision nationale les préoccupations restées relatives aux principes. «Nous ne ferons aucune concession sur les principes de base.» Trump a commencé à élever les tarifs en juillet dernier autour de problèmes L’Extrême-Orient vole ou défie les entreprises remettre autour de la technologie moderne. Washington souhaite que Pékin annule ses projets de développement dirigé par les gouvernements d’opposants à la robotique appartenant au monde oriental, ainsi que d’autres technologies qui, selon ses investisseurs, violent le contrat d’achat et de vente sans frais. Vous continuez de vous obstruer. insistance en utilisant un système d’application avec des frais et des pénalités pour s’assurer que Beijing respecte ses engagements. Selon les experts économiques, les dirigeants chinois affirment que cela est probablement une violation de la souveraineté asiatique. La grande surprise de Trump avec l’annonce du tarif 5 pourrait ramener le stress et l’inquiétude des marchés boursiers au sujet des progrès financiers mondiaux. Lundi, l’étalon boursier chinois avait perdu 1% et le principal indice de Tokyo, 0,6%. Les marchés en Corée du Sud et en Asie du Sud-Est ont également diminué. La relance de vendredi a soulevé You.S. responsabilités sur 200 milliards de dollars de produits orientaux à 25 pour cent de dix pour cent. Les importateurs de quelque 50 milliards de dollars de produits chinois dépensaient actuellement 25%. Pékin a coordonné le tarif précédemment fixé par Trump à 25% sur 50 milliards de dollars de marchandises américaines. Elle a imposé 10% de dépenses sur 60 milliards de dollars d’importations, mais n’a pas affecté les autres marchandises, ce qui pourrait éventuellement inquiéter les entreprises chinoises, qui seraient déterminées par l’innovation et les facteurs technologiques américains.

Entre six vins

Chaque fois que nous prenons un paquet sur une étagère de vente au détail, nous avons certainement des objectifs concernant l’odeur et la préférence du vin. Certains champagnes sont meilleurs et plus ronds que d’autres, mais tous révèlent une acidité relaxante et des goûts lumineux, énervés, nutritifs et de craie qui lèvent les têtes de préférence. En 2019, les raisins de la région étaient en fait très mûrs, mais comme ils étaient équilibrés par un niveau d’acidité très élevé, la mode intemporelle a prévalu cette année. Les récoltes ne seront probablement pas ainsi. En termes simples, les conditions de flambée dues au changement climatique réduisent l’acidité des raisins et augmentent les sucres, qui candida devient des boissons alcoolisées plus importantes pendant la fermentation. Le chauffage a également un effet sur la localisation des substances à l’intérieur des raisins qui contribuent à la saveur et à l’arôme. Gaia Gaja, dont la maison exploite une cave éponyme dans le Piémont en Italie, indique les modifications de style les plus évidentes: “Les vins deviennent plus corsés, plus alcoolisés et plus mûrs.” Elle craint que des avis subtils et des parfums éphémères et sensibles qui ajoutent beaucoup à la capacité de consommation du vin soient menacés. Les problèmes plus chauds changent les saveurs du vin de couleur rougeâtre, passant des notes de fruits frais de couleur rougeâtre comme la framboise et la cerise aux choix de fruits de couleur noire, y compris la mûre. Ils aplatissent les parfums et l’éclairage relaxant qui offre la vitalité du vin. Dans la vallée du Rhône, la chaleur de la saison estivale fait grimper les gammes de boissons alcoolisées à 16%, soit la force du xérès. Certains vino domaines-Charbonniere, à titre d’illustration-ont l’intention de fusionner de petites quantités de bourboulenc et de clairette, raisins blancs, à leurs rouges pour présenter plus de qualité sur le vin rouge dans la vitrine. En raison du chauffage, les raisins mûrissent plus rapidement et, dans de nombreuses régions, les vendanges sont deux semaines plus tôt qu’elles ne l’étaient. “Avec un modèle de développement diminué, il y a aussi une chance que les bonbons et la maturation aromatisante se débarrassent de la synchronisation et la maturation aromatisante n’atteint pas son plein potentiel”, affirme Kimberly Nicholas, maître de conférences à Lund School Middle for Sustainability Reports en Suède. “Trouver la zone assez sucrée, lorsque le sucre, la solution acide, la couleur, le tanin et le goût des raisins seront les mieux équilibrés, cours d’œnologie pourrait bien être de plus en plus difficile.” Plus précisément dans la zone du visage des conditions météorologiques extrêmes. Il y en a une autre en plus. Le changement climatique a aidé des endroits beaucoup plus frais comme la Bourgogne à créer des millésimes plus remarquables, explique Philippe Drouhin de la Maison Joseph Drouhin, parmi les plus grands et très divers domaines de la région. “Même si les informations sur les arômes changent plus tard, cela ne signifie pas que les boissons au vin ne seront pas aussi bonnes”, affirme-t-il. Cependant, à mesure que les températures augmentent, la Bourgogne pourrait laisser derrière elle les amateurs de pinot au design soyeux et chic qui remportent le prix. Il pourrait traverser dans d’autres endroits frontaliers, tels que le littoral ouest de Sonoma, attisé par des vents froids du Pacifique. Le climatologue d’analyse Gregory Williams, professeur au Linfield College dans l’Oregon, affirme que les températures normales de l’année en expansion pour le grand pinot devraient être de 57F à 61F. Certains ajustements de style sont vraiment meilleurs. Considérez les pinots noirs anémiques d’Allemagne. Beaucoup de régions du pays étaient auparavant trop froides pour faire mûrir ces raisins capricieux chaque année; maintenant les boissons au vin sont de plus en plus charnues, séduisantes et délicieuses. La carte des vins du monde évolue et les raisins communs plantés dans de nouveaux endroits et terroirs inattendus vous offriront des différences de préférence plus intéressantes. Cela se passe dans le sud de la Grande-Bretagne, avec des blancs citronnés et nerveux. D’ici 2050, l’Idaho, la Norvège et la Suède pourraient être le moyen d’obtenir quelques-uns des meilleurs vins du monde. Pendant ce temps, Bordeaux, Napa, ainsi que d’autres endroits souhaitent des raisins de la partie sud de l’Union européenne qui supportent beaucoup mieux le chauffage et la sécheresse et maintiennent de grands degrés d’acidité. Certains des meilleurs châteaux, par exemple le Château Lafleur de Pomerol, diminuent beaucoup car ils rendent le vin trop riche en boissons alcoolisées. Cet été, Bordeaux a commencé à assouplir les restrictions d’appellation qui ne permettent de planter que des types rouges et blancs intemporels. Un important groupe de vignerons a voté pour autoriser six nouvelles versions, y compris le marselan, le touriga nacional et le petit manseng au raisin blanc brillant, qui contiennent des préférences distinctes. À l’heure actuelle, ils seront utilisés exclusivement pour le vin de Bordeaux simple, pas par les meilleurs châteaux, une partie compacte de la norme se combine avec des variétés intemporelles. L’autorisation ultime arrive l’année prochaine. En Espagne, Miguel Torres, qui ravive des raisins pratiquement anéantis qui fleurissent dans des environnements plus chauds et plus secs, en a identifié cinq offrant d’excellentes saveurs, comme la forcada parfumée aux fleurs, un blanc aux notes d’agrumes, d’herbes et de nutriments.