Explorer les grottes de Gunung Mulu

Ce voyage-là est plus qu’insolite : il est unique au monde. Le massif du Sarawak, en Malaisie, abrite en effet le plus vaste et le plus majestueux ensemble de grottes de la planète : les grottes de Gunung Mulu. Un réseau gigantesque à explorer munis de cordes et de torches, lors d’une expédition spéléologique inoubliable. Situé dans un parc national, le massif de grès du Gunung Mulu culmine à 2377 m au-dessus de la forêt du Sarawak, à Bornéo. Dans ses entrailles, le plus vaste complexe de grottes de la planète peut s’explorer de deux façons : comme un touriste, ou comme un aventurier. En suivant les parcours éclairés, tout le monde peut y admirer ses nombreuses splendeurs : la grotte du Cerf, un couloir si vaste qu’il pourrait contenir cinq cathédrales gothiques ou 20 Boeing 747 ; L’impressionnante salle de la grotte de la Bonne Fortune, la plus spacieuse du monde ; ou encore, les stalactites aux formes curieuses de la grotte de l’Eau limpide, presque aussi imposante. Cet écosystème est si vaste qu’il compte plusieurs millions de chauve-souris (12 espèces différentes) et des millions de salamandres (la plus dense colonie de la planète). Mais toutes ces merveilles, pour impressionnantes qu’elles soient, ne sont en fait encore que des hors-d’œuvre par rapport aux 300 km de grottes et de galeries explorées jusqu’ici dans le massif (on suppose que cela représente un tiers de la totalité). La véritable aventure consiste à participer aux expéditions spéléologiques guidées par les gardes du parc. Les cavités, à explorer à l’aide de cordes et de torches, ne peuvent être rejointes qu’en canot, en empruntant les cours d’eau du haut plateau, ou en suivant les sentiers forestiers, au milieu d’un labyrinthe de palmiers et d’aiguilles rocheuses effilées comme des rasoirs, créées par l’érosion au fil des millénaires. Loin des parcours éclairés, le voyage devient rapidement très insolite, mais d’autant plus captivant.

foret