La vallée de Vrgorac : trésors de la Dalmatie

Bienvenue. Rejoins le programme Voyager Plus !

Mes 10 solutions pour réaliser tes rêves de voyage + des ressources, des réductions et le Manifeste du Voyageur (mon livre gratuit) ! » Télécharge le tout en cliquant ici.

Dans le premier volet des articles sur la Croatie, je vous parlais de Vrlika et de ses traditions de longues dates. Cette fois-ci, je emmène un peu plus au sud de la Dalmatie Centrale à 2 heures de route.

En chemin, nous abordons le Biokovo, vallées boisées et routes en corniche, Vrgorac sera le dernier village avant de redescendre dans la plaine. Les paysages deviennent plus montagneux, et au creux, des vallées vertes regorgeant de fruits. A Vrgorac, on est à la frontière de la Bosnie, dans l’arrière-pays.Retour sur quelques bonnes adresses et activités qui m’ont marquées.

A view of the Dalmatia countryside.#dalmatia #dalmatie #croatia #croatie @viovadrouille @lovecroatia

Une photo publiée par Fabrice Dubesset (@instinct_voyageur) le 3 Nov. 2015 à 12h47 PST

Borovac, maison familiale

La maison Borovac, c’est une jolie maison familiale en pierre restaurée qui a grandement contribué au tourisme rural de la région. Située au pied de l’ancienne forteresse de Tin, la maison souligne la beauté et la pureté de l’environnement qui règne autour: richesse naturelle, culturelle, et la diversité et l’odeur des herbes méditerranéennes qui flottent dans les airs… C’est officiel, cet endroit est parfait pour des vacances réussies.

A mon arrivée, je descend le chemin de pierre, passe à côté des oies le long des oliviers. Le soleil chauffe ce jour là et donne de jolis reflets à la vallée que l’on aperçoit en bas. J’ai ce sentiment que je vais me plaire ici. Dragica et son mari Zeljko, ancien militaire de l’armée croate, tiennent ce gite à Vrgorac où ils élèvent poules, oies, cochons… Avec leurs trois enfants !

Vrgorac

Dragica fait ses confitures, ses tartes, ses jus de fruits, son jambon, son fromage. Ici, tout est fait maison et avec des produits du jardin. Une cuisine dalmate goûteuse avec des produits locaux gorgés de soleil, et le charme d’une ancienne bâtisse croate font de cet endroit un espace de séjour absolument divin pour la région. Plusieurs vins sont également produits dans la vallée en contrebas de la maison.

Ce qui attire beaucoup les visiteurs à Borovac, c’est aussi la collection ethnographique riche de la famille. Une sorte de petit ethno-musée avec de nombreuses expositions telles que de vieux outils agricoles et de l’artisanat régional d’autrefois. Sans oublier l’accueil chaleureux de Dragica et Zeljko.

Vrgorac vallee

Borovac

L’ethno-village de Kokorići

Nous voilà dans un village typique Dalmate se situant dans la municipalité de Vrgorac, au-dessous du Mont Relić. A l’entrée du village, on se sent comme élevé dans les airs, quelque part entre les vallées et montagnes croates. Ici, c’est un peu comme être ailleurs. Une troupe de danseurs folkloriques m’attend et exécute une démonstration de leur danse culturelle locale, où les couples s’assemblent, se ressemblent et dansent ensemble sur un air de musique joviale et entraînante.

Les maisons sont toutes en pierres, certaines encore en ruines. Le propriétaire rénove ces maisons une à une afin d’en faire de petits gîtes typiques. Le village possède un héritage culturel riche et est devenu un village ethnographique il y a quelques années.

La gastronomie locale, le musée et la vieille cave à vin que l’on trouve à Kokorići nous donnent une parfaite représentation de ce qu’était la vie ici auparavant. Le village fut autrefois le lieu de naissance d’Antun Prže Prvan, un duc célèbre du 15ème siècle. Aujourd’hui, vous pourrez encore y déguster charcuterie, fromage et vin « grappa » ou bien encore « prošek » locaux, tout en admirant les armes, costumes et la librairie (librairie ? ou bibliothèque ?) du duc Antun.

Kokorići

dalmatie

Kokorići visite

La barque de Neretva, une coutume ancienne

Ce n’est pas sur la Neretva, mais sur la rivière Matica que j’ai pu expérimenter la barque de rivière traditionnelle croate. On l’appelle la barque de Neretva car c’est sur cette rivière que le marathon s’effectue chaque année. La barque, en général en pin ou en chêne, est longue de 7 mètres avec des places assises sur les cotés.

Photo 7

Photo 8

Le tout, c’est de garder le bon équilibre pour ne pas chavirer. Plusieurs sportifs prennent leurs places et pagaient sur 22,5 kilomètres, ce qui représente un peu plus de 7000 coups de pagaies pour finir la course. L’évènement attire des milliers de visiteurs chaque années. Cette barque était le seul moyen de transport que les Croates utilisaient pendant des années pour transporter les récoltes et le bétail. Grâce à cette course annuelle, la tradition fut sauvée et perdure depuis maintenant 18 ans.

Pour ma part, pas de visiteurs, juste quelques hommes pour pagayer à mes côtés et me voilà assis dans cette jolie barque bleue, me laissant aller au fil de l’eau sur la rivière Matica. J’admire le paysage, nous sommes au cœur de la vallée de pêchers, le soleil brille et les rayons transpercent l’eau bleue de la rivière. L’expérience est unique, authentique.

  • Renseignements auprès de l’Office de Tourisme de Vrgorac: www.vrgorac.hr
  • Ethno musée :Seljacko domacinstvo « Borovac » vl. Dragica Borovac Pod Matokitom 9, 21276 Vrgorac – Hrvatska
  • Ethno-village de Kokorići : page Facebook.
  • [/el]

moremore

Pour en savoir plus :

Je suis Violaine, expatriée française basée à Belfast en Irlande du nord, où je vis depuis 3 ans. Je blog sur Vio’ Vadrouille, mon blog voyage où je partage mes photos, anecdotes et bonnes adresses trouvées sur mon chemin. Je voyage depuis 2009, j’ai attrapé le virus de l’expatriation lors d’une première installation sur l’île de la Réunion! batch0001-630x421

Mon blog : www.vio-vadrouille.com / Facebook : www.facebook.com/viovadrouille

 

Faites tourner sur les réseaux !