Lampe frontale : cinq raisons pour toujours voyager avec !

Bienvenue. Rejoins le programme Voyager Plus !

Mes 10 solutions pour réaliser tes rêves de voyage + des ressources, des réductions et le Manifeste du Voyageur (mon livre gratuit) ! » Télécharge le tout en cliquant ici.

  • 2 partages
  • 2
  • 0
  • 0
  • 0

    Ne me dites pas que la lampe frontale ne fait pas partie de vos accessoires de voyage indispensables ?

    La lampe frontale Petzl Tikkina.

    Depuis mes premiers voyages, ma lampe torche ne me quitte plus. Elle est en permanence dans mon sac. Elle m’a dépanné très souvent : c’est un accessoire indispensable !

    Si la lampe torche ne fait pas encore partie de votre packing list, voici cinq raisons qui devraient finir par vous convaincre.

    1. En camping : indispensable

    C’est un des accessoires primordiaux pour faire du camping. Camping sauvage ou non, vous aurez peu ou pas de lumière à votre disposition.

    De plus, avoir les deux mains pour monter rapidement sa tente est tout de même bien pratique. Idem pour… les toilettes !

    2. Voyager dans des lieux reculés

    C’est bien là un des principaux plaisirs dans le voyage en autonomie. Il m’est arrivé à de maintes occasions de me retrouver dans un village perdu au fin fond de l’Asie. Pas d’électricité dans ces localités : j’étais bien heureux d’avoir ma lampe frontale sous la main ou plutôt sur le front.

    3. Lire dans l’obscurité

    Une lampe frontale est fort utile pour lire la nuit sans (trop) déranger les autres autour de soi. Les occasions sont nombreuses : dans un bus de nuit ou dans un dortoir par exemple.

    Lampe frontale 001

    4. Se débrouiller durant des coupures d’électricité

    Dans certains pays, l’électricité coupe parfois durant la journée ou la nuit, à plus forte raison durant la saison des pluies. Disposer d’une lampe frontale m’a bien souvent dépanné.

    5. Faire des activités de plein air

    Une lampe frontale est fort utile si vous aimez la course à pied, la randonnée ou les ballades nocturnes.

    Ruhrbergbau-Essen Gemeinsame Arbeit unter der gesicherten Firste

    Quelle lampe frontale choisir ?

    Le choix dépend avant tout de la puissance souhaitée. En voyage, à moins que vous soyez accroc à des activités comme le trail de nuit ou la randonnée, il convient d’opter pour une lampe légère et discrète. La plupart des lampes frontales sont des lampes à LED de nos jours.

    Quelques critères pour votre choix :

    La luminosité : la puissance d’éclairage d’une lampe s’exprime en lumens. Plus l’indice est élevé, plus l’éclairage est intense. Pour les activités de base, comme le camping, une lampe frontale jusqu’à 40 lumens suffit. De plus, la portée est liée au nombre de lumens, plus celui-ci est grand, plus la portée est importante.

    La batterie : optez soit pour les piles, soit pour la batterie, si vous comptez l’utiliser souvent. Celle-ci est rechargeable par le port USB.

    L’étanchéité : la norme IP désigne le degré d’étanchéité de l’appareil. IPX7 signifie que la lampe est protégée contre l’immersion en eau pendant 30 minutes à une profondeur d’un mètre.

    Lampe frontale 002

    Ma sélection de lampes frontales

    Voici trois lampes frontales qui feront votre bonheur :

    Petzl Tikkina

    Elle ne pèse que 80 grammes et convient parfaitement au voyageur.

    lampe-frontale

    icone-am (1)

    XCSOURCE LED Cree

    Si vous souhaitez une lampe frontale puissante, celle-ci est faite pour vous : intense, elle peut éclairer jusqu’à 200 mètres ! En outre, celle lampe est rechargeable sur secteur ou allume-cigare.

    713XO9-xtkL._SL1200_

    icone-am (1)

    Lighting EVER 3200001

    Une bonne alternative. Le flux lumineux peut atteindre 78 lumens avec ses 18 LED blanches et ses 2 LED rouges.

    61pujMjiEQL._SL1200_

    icone-am (1)

    Ce n’est pas bien sûr qu’une petite sélection, l’offre est vaste !

    moremore

    Attention

    Attention à certains modèles dont le bouton marche-arrêt se situe sur la partie supérieure. Il m’est souvent arrivé de trouver ma lampe déchargée dans mon sac car le commutateur s’était enclenché durant le voyage… Et souvent, bien sûr, c’est lorsque justement j’en avais besoin… Bref, évitez ces modèles ou faites bien attention : vous pouvez, par exemple, poser un adhésif sur le bouton pour le voyage.

    Deuxième conseil : ayez toujours des piles de rechange.

    Voilà, j’espère que je vous aurai apporté quelques lumières (haha !) dans cet article.

    Des conseils à ajouter ?

    Faites tourner sur les réseaux !

    • Facebook
    • Twitter
    • Pinterest