Le travail du pilote en simulateur

J’ai réalisé à quel point les simulateurs de voyages aériens sont importants pour le secteur des transporteurs aériens. La demande pour les types de fournisseurs fournis par FSI pourrait être vérifiée à la vérité selon laquelle environ 65% des accidents de voyage en avion pourraient être liés à des fautes humaines. Des fournisseurs autosuffisants de formation d’aviateurs sont apparus en raison de préoccupations financières en même temps; l’éducation sim était beaucoup moins chère et, naturellement, moins risquée que d’effectuer la pratique dans l’avion lui-même. Le créateur du FSI, Albert Ueltschi, transmet un récit d’enseigner à un aviateur de l’armée, en 1939, comment vous pouvez faire des rouleaux instantanés dans un avion de cockpit disponible. De toute évidence, si l’avion roulait, la chaise d’Ueltschi s’est totalement libérée de l’avion et l’homme n’a pas pu ouvrir son parachute. Néanmoins, il a pu sortir du crash. L’éducation au voyage que son entreprise offrirait serait beaucoup moins risquée. Les simulateurs de voyages aériens permettraient aux étudiants initiaux de former chacun des processus normaux et de crise dans des situations gérées. FSI a acquis au rez-de-chaussée de votre marché des vols émergents des années 1940 et 1950. En 1942, Albert Ueltschi a embauché avec Pan American citizen Airlines, des «bateaux volants» fonctionnant au départ de Flushing Bay. Quatre ans plus tard, il a commencé à travailler comme pilote personnel pour le fondateur de la Pan Am Juan Trippe. Pendant ce temps, les sociétés avaient acheté des avions militaires partis de la Seconde Guerre mondiale et les transformaient pour leur usage privé individuel. La plupart des pilotes d’avion, même ainsi, étaient sans aucune éducation sur les avions qu’ils étaient simplement engagés pour voyager. Sentant le démarrage de votre organisation rentable axée sur le coaching en vol, Ueltschi a lancé Trip Protection, Inc. en 1951. Principalement, Ueltschi était un fournisseur de services rigoureux, utilisant les services d’aviateurs au clair de lune via les principales compagnies aériennes industrielles pour enseigner aux aviateurs voyageant des avions exclusifs pour les professionnels. . L’éducation se faisait généralement dans l’avion des clients, en plus de certains entraîneurs personnels d’appareils réservés auprès de United Airlines. À partir du terminal LaGuardia de Pan Am, une clientèle très ancienne a incorporé Eastman Kodak, les secteurs du marché de Burlington, Federal Distillers, ainsi que d’autres entreprises qui pratiquaient de manière essentielle pour les pilotes de leurs flottes d’entreprise – la majeure partie du trafic ciblé des transporteurs aériens à l’époque. . Percevant un désir peut éventuellement exister plus tard pour des services professionnels de coaching à jour, Ueltschi a hypothéqué sa propriété pour le capital. La société est devenue par empêche et démarre, et, avec l’incertitude à venir de l’entreprise, Ueltschi a gardé sa tâche à Pan Am. Il prendrait l’avion en tant que pilote personnel de Trippe pendant 17 ans. Utilisant ses revenus à la Pan Am pour les dépenses courantes, Ueltschi a réinvesti la plupart des revenus des FSF dans l’entreprise. Ce grand niveau de technique de réinvestissement a été crucial pour maintenir la rentabilité de l’entreprise au cours de ses toutes premières années et a finalement abouti à des bénéfices importants et à une forte croissance des revenus. Néanmoins, simulateur de vol Ueltschi a nécessité des risques majeurs pour trouver l’entreprise au-dessus du sol. À titre d’illustration, il a mobilisé 69 750 $ en capital de dépenses en persuadant un certain nombre de ses premiers consommateurs de placer les fonds en paiement anticipé pour 5 ans de services de formation pour vos équipes de leurs flottes commerciales. Cela a offert à Ueltschi votre argent, sans le stress de la dette personnelle, pour acheter son premier instructeur de conditionnement physique. Le Website Link Trainer, votre unité de simulation de vol utilisée par l’armée dans les années 1930, puis pour enseigner aux pilotes pendant la Seconde Guerre mondiale, était en fait un entraîneur de vol de compagnie aérienne à commande mécanique créé pour enseigner aux pilotes d’avions porteurs de courrier postal la meilleure façon de «voler à l’aveugle». »Sur une carte d’appareil.