Retour en France : ce qu’il faut savoir pour s’assurer

Bienvenue. Rejoins le programme Voyager Plus !

Mes 10 solutions pour réaliser tes rêves de voyage + des ressources, des réductions et le Manifeste du Voyageur (mon livre gratuit) ! » Télécharge le tout en cliquant ici.

  • 2 partages
  • 0
  • 0
  • 2
  • 0

    Si vous rentrez d’un long voyage ou d’une expatriation, il y a de fortes chances pour que vous ne soyez plus assuré par la Sécurité sociale à votre retour… ce qui peut être grave, en cas de maladie ou d’accident.

    assurance retour en france

    Voyageurs, expatriés et droits à la Sécurité sociale

    Peu de voyageurs le savent, mais si vous partez de France pendant une longue période, vous ne serez plus affilié à la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM)  à votre retour. En cas de problème de santé, cette situation peut tourner en véritable galère et vous coûter cher.

    La Sécurité sociale est devenue plus sévère et a durci ses règles depuis quelques années. Ainsi, si vous quittez la France et partez pendant plus d’un an, vous êtes radié… car vous ne cotisez plus.

    Si, par exemple, vous partez un an autour du monde, il y a de bonnes chances pour que vous soyez toujours affilié à votre retour. Sauf si vous avez prévenu votre caisse et le service des impôts que vous partiez un an et vous ne résideriez plus en France pendant cette période. Cela dit, est-ce vraiment dans votre intérêt ?

    Je trouve que la question se pose vraiment dans le cas où vous partez plusieurs années autour du monde ou si vous rentrez d’une expatriation.

    Ce qu’il faut savoir pour son retour en France

     Un retour ça se prépare ! Surtout quand il s’agit de santé. Voici les deux cas de figures possibles :

    • Vous retrouvez tout de suite une activité professionnelle (ou vous reprenez des études) : l’adhésion se fera par votre employeur (ou l’université) et vous rouvrirez immédiatement vos droits.
    • Vous n’avez pas d’activité professionnelle : il faudra vous adresser à la CPAM de votre lieu de résidence et faire une demande d’affiliation auprès de la Protection universelle maladie (PUMa, anciennement CMU) pour retrouver un régime de base.

     

    moremore

    Pour en savoir plus :

    Attention : un délai de carence de trois mois est appliqué. Vous n’aurez donc aucune couverture santé pendant cette période.Plus d’infos ici sur le site Ameli.fr . 

    Le coût de l’adhésion dépend de vos revenus imposables. Elle est gratuite jusqu’à environ 10 000€ de revenus.

    Une solution pour trois mois de tranquillité

    Chapka propose une assurance voyage spéciale pour les voyageurs au long cours et les expatriés de retour en France.

    Le contrat CAP Tempo France vous offre, en effet, une couverture contre les maladies soudaines, imprévisibles et les accidents, le temps de vous ré-affilier au régime obligatoire.

    Voici les garanties :

    retour-france-assurance

    Plus d’infos ici !

    Les conditions de souscription :

    • Être âgé de 18 à 50 ans ;
    • Être domicilié en France ;
    • Disposer d’un numéro d’immatriculation auprès de la Sécurité sociale ;
    • Avoir fait les démarches de ré-affiliation au régime obligatoire.

    L’idéal est de souscrire avant votre retour (tout se fait directement en ligne) pour ne pas avoir de délai de carence et être assuré dès votre premier jour de retour en France.

    Si vous souhaitez prendre une assurance voyage pour vos vacances ou un tour du monde; voici un article du blog  à ce sujet. 

    Faites tourner sur les réseaux !

    • Facebook
    • Twitter
    • Pinterest